Les créations en liceParticiper

Bienvenue sur l'une des créations en lice pour la 7ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

Cette année, les Chatons d'Or font émerger les idées et les talents créatifs au prisme de 8 "révolutions" - le thème de cette édition. Révolutions artistiques, numériques, environnementales, culturelles, des marques, du travail, citoyennes, des médias. Retrouvez toutes les catégories ici.

Le prix du public viendra récompenser la création plébiscitée par le public parmi la shortlist du jury. Votez, faites voter et partagez !

Du mercredi 4 avril au dimanche 13 mai 2018 (prolongation jusqu'au 20 mai), vous pouvez envoyer autant de créations que vous le désirez, dans tous les catégories. C'est gratuit et ouvert à tous. La grande soirée de remise des prix se tiendra le mardi 5 juin 2018 et rassemblera plus de 1000 décideurs, influenceurs et acteurs de l'économie créative (inscriptions courant mai). 

Bon courage !

Une habitation REELLE

Par : FURTER Willy

Dans la catégorie Prix inter-catégories "Projets d'avenir" avec le Bicentenaire de la Caisse d'Epargne IDF

Contexte
Basée sur un brevet, je désire développer une SAS chargée d'apporter des solutions aux problèmes rencontrés actuellement dans l'habitat. Il est en effet, anormal qu'une habitation oblige à priver ses occupants d'un tiers de leurs revenus, en loyers à vie ou en remboursements d'emprunts sur 20 à 25 ans, au moment où le besoin d'argent est le plus nécessaire pour participer à un développement correct d'une famille, à l'éducation des enfants, ainsi qu'aux loisirs. En utilisant des techniques et des matériaux adaptés, une habitation se construit industriellement, en 1h avec 30 personnes, sans formation particulière, et s'assemble sur site en 1 journée avec 6 monteurs spécialisés. Habitable immédiatement, elle pourra être aménagée en quelques semaines, par les occupants. Elle utilisera l'eau de pluie, la chaleur du soleil ainsi que la fraîcheur du sous-sol pour assurer gratuitement sa climatisation. Remboursable en quelques semaines, elle permettra de devenir rapidement propriétaire, quel que soit le niveau de vie des occupants.
Justification
Dans une maison des années 1980 correctement isolée, j’ai constaté qu’il faisait froid malgré une facture de gaz annuelle de 1000 €. En mettant ma main au sol, j’ai réalisé ce qu’était un « pont thermique ». C’est à ce moment précis que ma volonté est née de mettre, au service de l’habitat, une expérience industrielle dans la construction de machines spéciales. Ainsi, je propose une solution qui améliore : - les procédés de fabrication ; - les conditions de travail des opérateurs ; - l’utilisation de l’environnement ; - l’accès à un logement, quel que soit le niveau de vie des acquéreurs. Je suis conscient : - qu’à l’heure où l’industrie va prochainement commercialiser des VOITURES VOLANTES, - que le TGV met Bordeaux à 2h de Paris, - que SKYPE permet de VOIR et d’ENTENDRE INSTANTANEMENT les humains, PARTOUT sur la planète, … la construction immobilière vit, elle, encore à « l’AGE DE PIERRE et DE BOIS ». Une maison, 8000 fois plus simple à fabriquer qu’une automobile, est vendue 10 fois plus cher. Il est grand temps de proposer une habitation dans laquelle le bien-être des occupants est assuré, et ce, rapidement, et à un prix décent. Dépenser le tiers de ses revenus en loyers ou en remboursement de crédits immobiliers n’est plus acceptable, surtout que des solutions existent pour y remédier. Aujourd’hui, on conçoit une maison en posant 4 murs sur une dalle, puis on « ajoute » des technologies, pour répondre aux besoins énergétiques. Plus tard, mes recherches m’ont amené à constater que : - une maison peut brûler : 800 morts par an ; - une maison peut se fissurer ; - Une maison possède des escaliers : 80 morts par an à cause de chutes ; - Une maison, ce sont aussi : des défenestrations, des collisions avec les ouvrants des portes et fenêtres, ainsi que des pincements de doigts, encombrant toujours les services d’urgences hospitalières ; - Une maison utilise des technologies inutiles : Les VMC créent une dépression, néfaste pour la santé, en s’ingéniant à extraire, au niveau du plafond, des gaz, (CO, CO2, Formaldéhyde, Radon), plus lourds que l’air ; - Il faut 20 à 25 ans de privations, à un primo-accédant, pour acquérir un bien, qu’il devra quitter, avec l’âge, à cause de manques de fonctionnalités adaptées ; - Bien que les 2 conjoints travaillent, 1 CDD empêche l’obtention d’un prêt ; - Etc, etc…………………… J’ai donc breveté un habitat : FR 2999203 (A1) - Préfabriqué industriellement ; - Assemblé sur site de manière à le rendre indestructible, tout en étant démontable ; - Dont l’isolation thermique, «active », intègre de multiples fonctions : Elle permet : a) de domestiquer les calories solaires et les frigories, (été comme hiver) ; b) de diriger les calories fournies par le chauffage, vers les pièces à chauffer ; c) d’évacuer l’excès de calories des logements en période de canicule. De plus, c’est un habitat, protégé immédiatement contre tout risque d’incendie: - Qui utilise systématiquement les déplacements par ascenseur ; - Qui met à la portée des habitants, quel que soit leur âge ou leur handicap physique, tous les produits ou matériels utiles au bien-vivre ; - Qui dispose de fermetures (fenêtres sans menuiseries et volets) par translation ; - Qui est climatisé en utilisant la chaleur du soleil et la fraîcheur du sous-sol ; - Qui répond aux besoins de notre société : CONFORT, ECOLOGIE et ECONOMIE !!! Une assistance financière viendra compléter le concept, en proposant une LOA (location avec option d’achat), adaptée à ce type de bien.

Les prints

Les videos