Les créations en liceParticiper

Bienvenue sur l'une des créations en lice pour la 7ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

Cette année, les Chatons d'Or font émerger les idées et les talents créatifs au prisme de 8 "révolutions" - le thème de cette édition. Révolutions artistiques, numériques, environnementales, culturelles, des marques, du travail, citoyennes, des médias. Retrouvez toutes les catégories ici.

Le prix du public viendra récompenser la création plébiscitée par le public parmi la shortlist du jury. Votez, faites voter et partagez !

Du mercredi 4 avril au dimanche 13 mai 2018 (prolongation jusqu'au 20 mai), vous pouvez envoyer autant de créations que vous le désirez, dans tous les catégories. C'est gratuit et ouvert à tous. La grande soirée de remise des prix se tiendra le mardi 5 juin 2018 et rassemblera plus de 1000 décideurs, influenceurs et acteurs de l'économie créative (inscriptions courant mai). 

Bon courage !

Petit calligramme d’une révolution humaine

Par : Olga Yarovaya, Mathieu Vilatte

Dans la catégorie REVOLUTIONS CITOYENNES - Prix "citoyen et innovation sociale"

Contexte
Nous sommes juste deux amis qui avaient à cœur de collaborer créativement pour exprimer ensemble notre vision de la vie. Nous avons vu une pub avec des chatons, et on s'est dit pourquoi pas pour le plaisir du défi ! Nous avons combiné nos compétences - plume et pinceau - et nos idées pour y arriver. C'est un petit dessin qui a de la valeur pour nous avant tout, mais puisqu'on a mis notre énergie en commun pour ce concours au départ... On fonce et on vous le partage !
Justification
Il y a une chose importante à ne pas oublier dans les révolutions quelles qu'elles soient : elles sont humaines. Le socle du changement, c'est nous-même, les autres, et notre interaction avec les autres. Notre rapport au monde et le pouvoir de le changer passent par ce qui guide et allume notre regard. Il y a trop de regards éteints et impuissants face aux malheurs et aux désespoirs de la vie quotidienne ou aux périls plus grands. Comment faire briller à nouveau et perpétuer un éclat de malice, d'émerveillement ou de compréhension ? Comment faire briller à nouveau et perpétuer une lueur d'espoir ou une flamme d'humanité ? Nous avons voulu expliquer que tout commence par un regard posé sur les proches, les œuvres et l'environnement qui nous inspire. Le centre du regard se mue par différentes volutions en valeurs appliquées en actes qui nous rendent meilleurs ainsi que le monde qui nous entoure. Au-delà des grands desseins, les petits dessins ont aussi leur rôle à jouer parce que tout naît de là. L'envie du petit dessin ou de la révolution commence avec le refus d'avoir des regrets quand on est adulte et le plaisir du jeu quand on est enfant. Comme l'a écrit Alain Damasio dans la Horde du Contrevent : "La maturité de l'homme est d'avoir retrouvé le sérieux qu'on avait au jeu quand on était enfant". Il faut savoir aller chercher des réponses dans tous les yeux et avec toutes les lunettes à notre portée pour apprendre à porter son propre regard toujours plus loin et dans la même direction que les autres. Guillaume Apollinaire nous a inspiré pour l'idée du calligramme. Sharbat Gula est la célèbre fille afghane au regard vert si perçant et envoûtant dont la photo est parue dans National Geographic en 1985 puis plus tard dans les livres d'histoire-géographie.

Les prints