Les créations en liceParticiper

Bienvenue sur l'une des créations en lice pour la 7ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

Cette année, les Chatons d'Or font émerger les idées et les talents créatifs au prisme de 8 "révolutions" - le thème de cette édition. Révolutions artistiques, numériques, environnementales, culturelles, des marques, du travail, citoyennes, des médias. Retrouvez toutes les catégories ici.

Le prix du public viendra récompenser la création plébiscitée par le public parmi la shortlist du jury. Votez, faites voter et partagez !

Du mercredi 4 avril au dimanche 13 mai 2018 (prolongation jusqu'au 20 mai), vous pouvez envoyer autant de créations que vous le désirez, dans tous les catégories. C'est gratuit et ouvert à tous. La grande soirée de remise des prix se tiendra le mardi 5 juin 2018 et rassemblera plus de 1000 décideurs, influenceurs et acteurs de l'économie créative (inscriptions courant mai). 

Bon courage !

Finger Licking God

Par : Hauswirth Yann

Dans la catégorie REVOLUTIONS DE LA MARQUE - Prix de la campagne de marque libre

Contexte
Le projet, vendant la recette du poulet KFC (non mandaté) à pour but une émancipation sur la toile. Le brief, donné en cours, nous demandait de réaliser un court-métrage avec un potentiel viral pour KFC, donc pas une publicité ordinaire. La vidéo emprunte le ton caractéristique du documentaire, avec une touche de conspirationnisme. L'objectif étant d'introduire le spectateur dans une intrigue posée par la découverte de nouvelles sources historiques, bouleversant l'univers connu jusqu'à présent. À première vue, le film semble ne pas se démarquer des autres reportages, servi toujours à la même sauce. Cependant, une rupture va s'introduire après 2 minutes, amenant le spectateur à comprendre que la recette de KFC est bien plus "divine" qu'elle en à l'air. Le Colonel Sanders est en fait Dieu Lui-même, qui envoie Jésus pour faire profiter les humains de la recette. S'ensuit la découverte de la modification d'oeuvres connues par des iconoclastes, pour taire l'histoire qui ne collait pas au récits bibliques. C'est sans compter la trouvaille d'un nouvel évangile, qui va nous faire revisiter l'ensemble des événements bibliques, avec un décalage certain.
Justification
Les liens entre la divinité et une multinationale de fast-food semblent au premiers abords basique. C'est le fait de marteler plusieurs arguments, peu importe la crédibilité des propos, qui créent l'histoire loufoque du colonel Sanders. Les montages reprenant des tableaux connus, les images reprises par des centaines de reportages/documentaires historique ou scientifiques, la musique dramatique propre aux vidéos complotistes, et la narration sous une voix sérieuse et intrigante, créent le contraste et le décalage qui apportent à la forme de la vidéo. Le fond quant à lui, est enrichi par les arguments boiteux, et est servi par le potentiel d'incrédulité qu'on attribue aux diverses théories du complot. La création se veut, contrairement à une majorité d'autres, sérieuse à la base, avec une rupture bien marquée, pour finir sur un déferlement de propos quasi-séctaires. Une bonne manière de lancer le mouvement #FingerLickingGod serait de demander à plusieurs groupes de rédacteurs dans différents domaines de vendre la vidéo comme une découverte majeure, afin de ne pas gâcher la vraie vocation de cette dernière, mais de pousser les internautes à aller plus loin que les premières minutes, qui promettent la même chose que de nombreux autres documentaires.

Les videos