Les créations en liceParticiper

Bienvenue sur l'une des créations en lice pour la 7ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

Cette année, les Chatons d'Or font émerger les idées et les talents créatifs au prisme de 8 "révolutions" - le thème de cette édition. Révolutions artistiques, numériques, environnementales, culturelles, des marques, du travail, citoyennes, des médias. Retrouvez toutes les catégories ici.

Le prix du public viendra récompenser la création plébiscitée par le public parmi la shortlist du jury. Votez, faites voter et partagez !

Du mercredi 4 avril au dimanche 13 mai 2018 (prolongation jusqu'au 20 mai), vous pouvez envoyer autant de créations que vous le désirez, dans tous les catégories. C'est gratuit et ouvert à tous. La grande soirée de remise des prix se tiendra le mardi 5 juin 2018 et rassemblera plus de 1000 décideurs, influenceurs et acteurs de l'économie créative (inscriptions courant mai). 

Bon courage !

Don't unfollow them

Par : Nicolas Koenig

Dans la catégorie REVOLUTIONS ENVIRONNEMENTALES - Prix "Grandes causes et environnement"

Contexte
La nouvelle génération est plus préoccupée par son nombre de followers et de like sur les réseaux sociaux que par la situation critique qui existe autour des grandes causes environnementales. Actuellement on estime que 750 espèces animales ont disparu, 2 700 sont en voie d’extinction et 12 500 menacées. Comment sensibiliser la nouvelle génération à ses enjeux.
Justification
La nouvelle génération n'est pas toujours sensibilisée à l’environnement et à l’impact de l’homme sur les espèces animales ainsi que sa contribution dans l’extinction de nombreuses d’entre elles. Comment exprimer à une jeune cible la sensation de solitude que connaisse ces animaux aujourd’hui. En effet sur les réseaux sociaux on ne s’abonne qu’au contenu qui nous intéresse et on se désabonne de celui qui ne nous correspond plus. Lorsqu’on se désabonne d’un utilisateur on ne perçoit alors plus ses photos dans notre fil d’actualité. Quand l’homme ne réagit pas à l’extinction d’une espèce et qu’il ne change pas ses habitudes de consommation alors cela contribue à « unfollow » cette dernière, elle est vouée à disparaitre.

Les prints