Les créations en liceParticiper

Bienvenue sur l'une des créations en lice pour la 7ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

Cette année, les Chatons d'Or font émerger les idées et les talents créatifs au prisme de 8 "révolutions" - le thème de cette édition. Révolutions artistiques, numériques, environnementales, culturelles, des marques, du travail, citoyennes, des médias. Retrouvez toutes les catégories ici.

Le prix du public viendra récompenser la création plébiscitée par le public parmi la shortlist du jury. Votez, faites voter et partagez !

Du mercredi 4 avril au dimanche 13 mai 2018 (prolongation jusqu'au 20 mai), vous pouvez envoyer autant de créations que vous le désirez, dans tous les catégories. C'est gratuit et ouvert à tous. La grande soirée de remise des prix se tiendra le mardi 5 juin 2018 et rassemblera plus de 1000 décideurs, influenceurs et acteurs de l'économie créative (inscriptions courant mai). 

Bon courage !

So What? Emmanuel Barrouyer collaboration Elisabeth Ndala pour Totally Megalo

Par : Elisabeth NDALA

Dans la catégorie RÉVOLUTIONS ARTISTIQUES - Prix spécial "Les images font bouger le monde" avec Getty Images

Contexte
Avais-je le droit ou le devoir de publier "So What" d'Emmanuel Barrouyer (English version https://lnkd.in/e_7KD-d) Une discussion en petit comité autour de l'univers Totally Megalo m'amène à écrire et expliquer ma démarche. "So what" est une Photographie qui ne laisse pas indifférent et pour cause, elle porte en elle plusieurs taboos. - Celui de la femme que je suis, dans un univers SM, loin de l'image de la vierge que l'on veut parfois nous coller de force. En acceptant de travailler avec Emmanuel, j'ai pris le risque d'être révélée dans cet univers, en marge. Un univers où la "déviance" par rapport aux normes est la règle. Un univers inconnu fait de rapports de domination, mais qui me parle aussi de liberté d'Etre. Un masque, comme un symbole que j'ai accepter d'enfiler, en connaissance de cause... - Le deuxième taboo que je ne pouvais pas prévoir: le résultat esthétique. La photo est forte, l'artiste a du talent. Emmanuel dans sa façon de travailler, attendait la photographie, celle qui fait dire "là, c'est bon" et qui fait poser l'appareil photo parce qu'on sait qu'on ne pourra obtenir mieux. Le réalisateur présent lors de la séance, adore lui aussi la photo, "elle est démente". Mais pour moi c'est un choc, l'image sur l'écran de l'appareil renvoie au singe. Je n'avait pas prévu de ressembler à un singe, Animal auquel les femmes et les hommes Noirs sont trop souvent associés, par des personnes "bien attentionnées..." et par les Noires, par réaction. Pour moi, début d'un dilemme sans fin. Enfin je le crois. Dois-je en tant que Galeriste promouvoir cette photo, que je trouve si puissante. Le regard y est tellement assuré, une ode à l'affirmation de soi...Et çe titre qui dit tout. Mon choix est fait, je ne présenterai pas la photo, dans la sélection, pour l'exposition à la Fnac, je ne l'assume pas encore. Les mois passent, la philosophie Totally Megalo prend de l'épaisseur dans ma tête. J'y parle d'estime de soi, d'amour de soi. Et un jour, comme une évidence je vais publié"So What" sur les réseaux (facebook, instagram, linkedin, Twitter), Parce que je suis une bonne Galeriste qui sors du cadre, celui de ce qui se fait et de ce qui ne se fait pas, Parce que je ne veux et ne dois pas me freiner pour le regard haineux de l'autre qui me prend en otage. Enfin, parce que je sais qui je suis! En définitive, "So What" d'Emmanuel Barrouyer est une oeuvre d'art Totally Megalo de premier plan! Elisabeth Ndala Galeriste de la nouvelle économie...Et plus encore! www.totallymegalo.com #TotallyMegalo
Justification
So What? photographie au delà de sa qualité esthétique porte en elle de nombreux questionnement sur l'acceptation. En, cela je pense que c'est une pièce majeur de ce que peut être la photographie d'Art. Cordialement E NDALA

Les prints