Les créations en liceParticiper

Bienvenue sur l'une des créations en lice pour la 7ème édition des Chatons d'Or, le festival de la nouvelle économie créative.

Cette année, les Chatons d'Or font émerger les idées et les talents créatifs au prisme de 8 "révolutions" - le thème de cette édition. Révolutions artistiques, numériques, environnementales, culturelles, des marques, du travail, citoyennes, des médias. Retrouvez toutes les catégories ici.

Le prix du public viendra récompenser la création plébiscitée par le public parmi la shortlist du jury. Votez, faites voter et partagez !

Du mercredi 4 avril au dimanche 13 mai 2018 (prolongation jusqu'au 20 mai), vous pouvez envoyer autant de créations que vous le désirez, dans tous les catégories. C'est gratuit et ouvert à tous. La grande soirée de remise des prix se tiendra le mardi 5 juin 2018 et rassemblera plus de 1000 décideurs, influenceurs et acteurs de l'économie créative (inscriptions courant mai). 

Bon courage !

Action Emploi Réfugiés

Par : Renaud-Studer Laura

Dans la catégorie RÉVOLUTIONS DU TRAVAIL - Prix spécial "Nouvelles générations et entreprises" avec Pôle Emploi

Contexte
L’association Action Emploi Réfugiés a été créée début 2016 par Diane Binder et Kavita Brahmbhatt, qui travaillent respectivement dans le monde de l’entreprise et aux Nations Unies. Lorsqu’une personne qui a demandé l’asile obtient la protection internationale de l’état qui l’a accueillie, elle bascule automatiquement dans le droit commun. Elle fait alors face à de nombreux défis : apprendre la langue, se loger, trouver un emploi, etc. Action Emploi Réfugiés a choisi d’agir pour faciliter l’accès à un emploi stable, qui constitue un des piliers d’une intégration durable. Aujourd’hui, l’action de l’association s’articule autour de 5 axes : Le premier est la mise en relation, qui se fait via une plateforme web de type job matching, qui compte environ 800 utilisateurs, et également via un groupe Facebook qui compte 2600 abonnés. L’objectif est de créer du lien entre les besoins en recrutement des employeurs et le vivier de compétences que représentent les personnes réfugiées. Le second pilier est l’accompagnement des utilisateurs réfugiés. Le constat fait par notre équipe est que les personnes réfugiées ont d’abord besoin de s’approprier les codes culturels et professionnels français et de construire un projet et des outils professionnels qui leur donneront de meilleures chances de décrocher un emploi. Nous proposons donc un accompagnement personnalisé collectif, via une réunion dite de premier contact, qui permet de faire un point d’étape et d’expliquer nos services, puis via des ateliers ciblés, sur le CV, l’entretien, le monde du travail en France. Le troisième pilier est l’accompagnement des utilisateurs employeurs, qui se fait aujourd’hui au cas par cas. Pour les entreprises qui sont déjà sensibilisées à la question, nous répondons à leurs questions, diffusons leurs offres d’emploi et faisons le lien avec les demandeurs d’emploi qui sont dans nos bases de données. Pour les autres entreprises, nous ciblons d’un côté les grandes entreprises nationales, qui représentent un potentiel de recrutement annuel important, sur des gammes de métiers et de niveaux de qualification variés, et de l’autre côté les entreprises qui sont positionnées sur des métiers en tension, et qui font face à d’importantes difficultés de recrutement. Le quatrième pilier de l’association est l’information sur les aspects administratifs et juridiques de l’emploi des réfugiés. Par notre expérience et nos expertises personnelles, nous avons rassemblé une très grande quantité d’information sur ce sujet. Nous répondons aux questions de tous, réfugiés, employeurs, travailleurs sociaux, grand public, et nous continuons à compléter cette connaissance au gré des recherches que nous faisons sur des sujets spécifiques. Le dernier pilier de notre action est le plaidoyer, auprès des institutions et du grand public. Nous participons ainsi aux colloques et ateliers de travail internationaux (Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, Commission Européenne, Fond Social Européen, Organisation Internationale pour les Migrations, OCDE), nationaux (Ministère de l’Intérieur, Assemblée Nationale) et locaux (Mairie de Paris). Nous intervenons aussi auprès du grand public, via des campagnes de communication photo et vidéos, pour accompagner un changement de regard sur les personnes réfugiées. Nous travaillons en partenariat avec l’ensemble des acteurs politiques, institutionnels, économiques, sociaux et associatifs des territoires. Nous sommes implantés à Paris et Bordeaux, d’où nous rayonnons sur les régions Ile-de-France et Nouvelle-Aquitaine. Nous avons pour projet de nous implanter également en régions PACA, Auvergne-Rhône-Alpes et Hauts-de-France. Nos actions aujourd’hui se font à deux échelles : à l’échelle nationale, pour la mise en relation et l’information, et à l’échelle locale, pour les actions d’accompagnement. Autant la mise en relation peut se faire à distance et de façon dématérialisée, autant l’accompagnement nécessite un ancrage local solide et une implantation au coeur du réseau des acteurs du territoire.
Justification
D'après un rapport publié en mai 2016 par Philippe Legrain, journaliste politique et économiste, un euro investi dans l'accueil et la formation des réfugiés peut générer jusqu'à deux euros de dividendes pour l'économie après cinq ans. Nous pensons que l'emploi est le meilleur moyen pour les personnes réfugiées de s'intégrer durablement dans la société. En dehors d'Action Emploi Réfugiés, il n'existe aujourd'hui en France aucun autre service qui facilite cette mise en relation. Nous pensons également que c'est par l'accompagnement des entreprises sur le long-terme que nous arriverons à les rendre plus flexibles et plus ouvertes face aux multiples compétences que nous apportent les personnes réfugiées. Nous devons également les aider à comprendre les bénéfices d'une plus grande diversité culturelle sur la créativité et la productivité de leurs équipes.

Les videos